Comment est pris en charge le nouveau-né durant cette période

 Pour rappel, les premières études plutôt rassurantes et le profil des personnes gravement malades.

  1. Il n’existe actuellement aucune preuve de transmission du virus COVID-19 de la mère à l’enfant durant la grossesse.
  2. Les formes graves de la maladie touchent les personnes plutôt âgées et déjà porteuses d’autres maladies.

Pour toutes les futures mamans sans symptôme

  • À la maternité :    La naissance et la prise en charge du nouveau-né ne change pas.  
    Au niveau médical rien n’est modifié, mais le confinement exige de limiter le nombre de personnes venant à la maternité. Pas de visite de la famille.
    Les sorties précoces sont favorisées et des recommandations sont données pour protéger le bébé qui est fragile.

  • À la maison :   Respecter le confinement et les gestes  
    • Rester à domicile.
    • Éviter les contacts trop rapprochés avec l’entourage intrafamilial.
    • Le nouveau-né ne doit jamais porter de masque.
    • Se laver les mains très souvent et surtout à chaque fois que l’on s’occupe du bébé.
    • Si vous en aviez envie, favoriser l’allaitement au sein, qui protège le bébé.
    • Aérer la maison et la chambre où dort le bébé au moins 10 minutes 2 fois par jour.
    • Si le bébé dort dans la chambre des parents, mettre le berceau à plus d’1m50 du lit.
    • Etre attentive au bébé, son état général et sa respiration.
    • Si un doute apparaît surveiller sa température.
    • Tout signe anormal doit être signalé au professionnel de santé qui suit l’enfant.

Pour les futures mamans contaminées

  • À la maternité :   Pas de séparation mère enfant et favoriser l’allaitement  
    La naissance et la prise en charge du nouveau-né ne change pas. Au niveau médical rien n’est modifié, mais le confinement et la protection pour éviter la contamination exige de prendre des précautions.

    Accouchement dans un lieu dédié, protection des personnels, la maman porte un masque. Des prélèvements spécifiques sont effectués afin de savoir si le bébé est aussi porteur du virus.

    Aucun accompagnant et pas de visite. Ne pas quitter la chambre, pas de garde du bébé en nurserie.

    Les sorties précoces sont favorisées et un suivi à domicile est mis en place.

    Des recommandations sont données pour surveiller et protéger le bébé.

  • À la maison :   Respecter le confinement et les gestes barrières  
    • La maman et le nouveau-né restent isolés à domicile pendant 14 jours.
    • Éviter les contacts trop rapprochés avec l’entourage intrafamilial.
    • Le nouveau-né ne doit jamais porter de masque.
    • La maman porte toujours un masque.
    • Surveillance active de la température du bébé et de l’apparition de symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires, …
    • Tout symptôme du bébé doit être signalé au professionnel de santé qui suit l’enfant, sage-femme, pédiatre, ou médecin traitant.
    • Si la maman le souhaitait, favoriser l’allaitement au sein, qui protège le bébé.
    • Se laver les mains très souvent et surtout à chaque fois que l’on s’occupe du bébé.
    • Aérer la maison et la chambre où dort le bébé au moins 10 minutes 2 fois par jour.
    • Le bébé dormant dans la chambre de sa maman, mettre le berceau à plus de 2 mètres du lit.

  • Si l’état du nouveau-né nécessite une hospitalisation :
    • Il sera adressé au service de néonatalogie.
    • Hospitalisation en chambre individuelle, avec possibilité d’aération de la chambre.
    • Le contact avec le bébé ou la mise au sein sont possibles avec le respect des règles d’hygiène : port du masque chirurgical et  lavage des mains.

La recherche de la présence du virus peut désormais se faire sur un prélèvement de selles. C’est ce qui est maintenant réalisé.