Souhaitant protéger votre futur enfant, vous avez adopté de nouveaux comportements. Vous avez su limiter votre exposition à certaines substances reconnues toxiques. Bravo ! Si vous souhaitez préserver la santé de votre bébé continuez à agir dans ce sens. Le risque zéro n’existe pas, mais toute réduction, même minime, est déjà importante pour votre santé et aussi celle de votre famille. Il s’agit de poursuivre certaines habitudes que vous allez transmettre de ce fait à vos enfants.

Un intérieur sain !

Aérer en ouvrant les fenêtres durant 10 minutes au moins 2 fois par jour, même l’hiver.

Pour rappel, les produits toxiques sont présents partout dans notre vie, au travail, dans l’atmosphère mais aussi dans notre maison, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur.

Nous passons plus de 80 % de notre temps à l’intérieur, maison, école, lieu de travail…

Par jour, nous respirons 18 kilos d’air pour 2 kilos d’eau et 1 kg de nourriture.

L’air que nous respirons en intérieur est en moyenne 8 fois plus pollué que l’air extérieur.

Bien choisir les produits utilisés dans la maison.

Les produits d’entretien

Pour conserver un air sain, il est conseillé de privilégier au maximum des produits naturels, écologiques, peu transformés. Voici quelques conseils :

-Nettoyer régulièrement l’habitation.

-Si possible utiliser plutôt le nettoyage à la vapeur.

-Préférer les produits naturels tel le vinaigre (détartrant et dégraissant), le savon noir, le bicarbonate de soude, la pierre blanche….

-Eviter au maximum l’usage de désinfectants, de produits en spray (désodorisants…)

Il est possible de fabriquer soi-même ses produits d’entretien. La plupart du temps ils sont réalisés à partir de produits naturels peu couteux. Il faut suivre les recommandations de fabrication et de conservation, toujours hors de portée des enfants bien sûr.

Les matériaux lors de travaux

  • Privilégiez dès l’achat les produits qui contiennent le moins de polluants : lisez les étiquettes COV, privilégiez les écolabels européens et consultez les pictogrammes.
  • Lors des travaux les nourrissons ne sont pas présents dans la pièce. Les enfants ne doivent pas participer aux travaux.
  • Si les travaux se déroulent à l’intérieur, faites régulièrement des pauses à l’extérieur et aérez.
  • Portez systématiquement les protections adaptées (masque filtrant, gants, lunettes).
  • Lire les étiquettes des produits et respecter les consignes d’utilisation qui ont souvent pour objectif de protéger et d’assurer la sécurité des personnes.
  • Refermez bien les produits après utilisation.

Autres précautions

Mettre hors de portée des enfants les produits dangereux ou toxiques

  • Ranger les produits étiquetés dangereux dans leur flacon d’origine.
  • Ne pas stocker trop de produits au même endroit dans les mêmes conditions.
  • Les ranger dans un local aéré.
  • Les mettre hors de portée des enfants, bien enfermés.
  • Ne pas mélanger les produits d’entretien avec la nourriture.

Recommander de

  • Ne jamais fumer à l’intérieur de la maison ou dans la voiture, et surtout pas en présence des enfants.
  • Ne pas utiliser de façon intensive pesticides, parfums d’ambiance, bougies, encens, …
  • Aérer le plus possible votre logement pendant et après l’utilisation de produits chimiques.
  • Aérer les vêtements que vous ramenez chez vous après un nettoyage à sec.
  • Ne pas mélanger les produits : ils ne seront pas plus efficaces et peuvent entraîner des réactions dangereuses.
  • Bien entretenir les équipements de chauffage et de production d’eau chaude.
  • Résoudre les problèmes d’humidité qui peuvent être sources de moisissures ou champigons.
  • Ne surchauffez pas votre intérieur, température souhaitable, 20° le jour et 18° la nuit.

Réduire l’utilisation des cosmétiques !

Bien choisir les produits pour tous et encore plus pour les enfants

Les principes d’achat

  • Lisez les étiquettes.
  • Evitez les produits contenant plein d’ingrédients.
  • Ne choisissez pas vos produits uniquement pour le prix, l’odeur ou l’emballage…
  • Privilégiez les produits 100 % d’origine naturelle ou éco labélisés. Attention à prendre un label exigeant.
  • Choisissez plutôt les produits sans parfum.
  • Evitez les huiles essentielles qui peuvent se révéler très allergènes.
  • Evitez à tout prix le TRICLOSAN dans les dentifrices.
  • Pour le petit enfant, évitez les dentifrices au fluor, colorés ou au goût sucré.

Pour les couches soyez vigilants, la marque, le prix ne sont pas des critères de non toxicité. Beaucoup de couches contiennent des produits non recommandés. Faîtes confiance aux tests et renseignez-vous auprès d’associations de consommateurs « Que choisir » « 60 millions de consommateurs » et des recommandations des organismes officiels de santé (Santé publique France, ANSES)

Les principes d’utilisation

  • Préférez un lavage simple avec de l’eau et du savon (d’Alep ou de Marseille non parfumé).
  • Utilisez de l’eau du robinet, sauf si elle est impropre à la consommation.
  • Utilisez le moins possible de produits cosmétiques sur la peau des enfants.
  • Soyez plus vigilants sur les produits qui restent en contact, crème visage ou corps, produits solaires….
  • Après ouverture, veillez à ne pas dépasser la période indiquée sur le flacon.
  • Evitez les produits en sprays.
  • N’utilisez pas vos produits pour vos enfants.
  • Evitez les lingettes jetables, sauf pour dépanner lors de déplacements.

Fabriquez vous-même votre liniment pour les changes de votre bébé. (=mélange moitié huile d’olive et moitié eau de chaux).

Pour les experts, la règle doit être simple:
moins on utilise de produits de soin et d’hygiène chez les jeunes enfants, mieux c’est.
Moins on enduit bébé de produits chimiques, mieux sa peau se porte
.

Bien choisir ses jouets

Un enfant découvre le monde en touchant et en mettant tout à sa bouche ! Il faut aussi faire attention au choix de ses jouets et peluches. Des normes existent afin d’éviter que ces objets deviennent dangereux pour les petits (directive européenne n° 2009/48/CE).

  • Lors de l’achat vérifiez sur l’étiquette les normes NF ou européennes.
  • Il vaut mieux n’acheter qu’un doudou mais fabriqué suivant ces normes que plusieurs jouets à bas prix parfois dangereux.
  • Prenez un jeu correspondant à son âge et son développement.
  • Recherchez les indications « sans phtalates  ou sans PVC ». Evitez les produits dégageant une forte odeur, qui peuvent indiquer la présence de plastifiants.
  • Après les avoir sorti de l’emballage, aérez les jouets avant de les donner à l’enfant.
  • Préférez les jouets lavables et plutôt en matière naturelle.
  • Pour les doudous, peluches, objets en tissus, toujours les laver avant de les donner aux enfants.

Les jouets sont réglementés en France par le décret n° 2010-166 du 22 février 2010 et son arrêté d’application du 24 février 2010. Ces textes transposent la nouvelle directive européenne 2009/48/CE relative à la sécurité des jouets qui est entrée en vigueur sur tout le territoire de l’Union européenne le 20 juillet 2011 et le 20 juillet 2013 pour les exigences spécifiques à la chimie.

Ne pas exposer les enfants aux produits phyto sanitaires

Si vous avez un jardin dans lequel votre enfant peut s’amuser, faîtes attention aux produits phytosanitaires que vous utilisez. Réduire l’exposition aux produits phytosanitaires, est une priorité de santé pour tous…. Mais encore plus pour les enfants!

Ranger bien ces produits sans risque pour que votre enfant ne puisse les prendre.

Mais surtout, préférez les solutions naturelles, paillage désherbage mécanique ou à la main, les auxiliaires du jardin, coccinelles, hérissons, maisons à insectes…