Heureusement on peut prévenir, agir… Tout n’est pas joué !

La prévention

Au cours de la grossesse, moins vous aurez à affronter d’événements angoissants et stressant de manière prolongée plus votre bébé sera protégé. Alors comment éviter les angoisses et surtout pourquoi une femme enceinte peut stresser ?

Pourquoi je stresse durant la grossesse.

En général dans une vie, la grossesse est un événement peu fréquent.

La grossesse est une période de changements physiques et psychologiques importants pour une femme.

L’expérience de la grossesse et de la naissance m’est inconnue.

Mon entourage s’intéresse trop ou pas assez à cet événement.

Je m’inquiète pour les examens médicaux.

Je me demande si je vais faire face à ma nouvelle vie avec un bébé.

Je me sens seule.

Pour vous rassurer, dîtes vous que c’est normal, toutes les femmes enceintes se posent ces questions et ressentent ces sentiments.

Comment éviter le stress durant la grossesse.

Votre meilleure motivation sera votre bébé, il va vous aider à être sereine pendant la grossesse.

Pour ne pas être isolée j’échange avec mon entourage, je m’informe auprès de la personne qui suit ma grossesse.

Je participe à la préparation à la naissance pour parler avec d’autres femmes enceintes.

Je prends du temps pour moi sans culpabiliser, je n’hésite pas à demander du soutien.

Je cultive mon bien-être et développe mon intelligence-émotionnelle

Je me nourris équilibré et sain, certains aliments participent au sentiment de bien-être.

Je fais de l’exercice, sans danger durant la grossesse et qui peut vraiment influer sur mon humeur.

Je dors suffisamment, « fabriquer » mon bébé me demande de l’énergie.

Je vais à la préparation à la naissance pour avoir des réponses pratiques à mes questions.

J’apprends à respirer, à me détendre, à relativiser. (Préparation à la naissance YOGA ou SOPHROLOGIE.)

Je pratique des méthodes de relaxation massage, méditation et je me fais plaisir soin esthétique, cinéma, week-end…

En résumé, essayez de vivre l’instant présent, ne vous posez pas trop de questions. Certaines réponses viendront spontanément ou lors d’entretiens avec les professionnels qui suivent votre grossesse.

Aucune question n’est stupide n’hésitez pas à avoir des réponses à vos interrogations auprès des professionnels.

S’exprimer pour extérioriser ses angoisses.

Parfois le stress peut être dû à un isolement ou des relations familiales difficiles. L’état émotionnel de la future maman doit être préservé.

Donc, pas question de vous culpabiliser en vous disant que votre stress a un impact sur votre bébé. Cela ne ferait qu’accroître vos angoisses. Le plus important est de vous aider à diminuer vos craintes et la parole reste le premier des traitements pour améliorer votre bien-être.

Alors n’hésitez pas à demander votre entretien individuel du 4ème mois. Une occasion de vous proposer un suivi personnalisé et une aide avec les professionnels les plus compétents pour le problème qui vous angoisse.

Lors de vos consultations, exprimer vos demandes et vos questions

Participez aussi à une préparation à la naissance. Faîtes votre choix en fonction de ce que vous recherchez. (Voir chapitre « Me préparer à la naissance, toujours utile ! »)

Vivez « votre » grossesse !

Vos nombreuses interrogations, vous essayez parfois d’y répondre auprès de votre famille, de votre entourage, sur les réseaux sociaux…

Mais chaque grossesse est unique, alors ne vous comparez pas, n’écoutez pas tous les avis ou commentaires, qui souvent, vont contredire vos souhaits, votre ressenti et vous amener des angoisses.

Et si vous profitiez tout simplement de ces neufs mois pour avoir des réponses auprès des professionnels et faire vos choix.

La plupart des impacts sont réversibles

Autre bonne nouvelle, ce qui se passe pendant la grossesse peut être contrebalancé après la naissance, grâce à l’attachement sécurisant donné au bébé par ses parents.

Le contexte qui va être offert à l’enfant après sa naissance est décisif. Il peut réparer les expériences de stress vécu dans l’utérus.

D’autre part, nous ne réagissons pas tous de la même façon face au stress. Il se manifeste différemment en fonction des personnalités, du contexte, de l’histoire personnelle, etc. Une même situation peut donc paraître stressante à certains et aucunement à d’autres. Par conséquent, un même stress n’affecte pas toutes les futures mamans de manière identique.

A retenir

Maintenant que vous avez les informations

Vous savez qu’il faut éviter au maximum le stress intense durant votre grossesse.

Si cela est nécessaire vous pouvez vous faire aider, en vous exprimant vous aller déjà réduire vos angoisses

Vous pouvez aussi agir lorsque votre bébé est là, par votre attachement et la relation sécurisante que vous lui offrirez !